Fantastique, Horreur

|J’AI LU| Les Ombres, les Observateurs

INFOS - Les Ombres 1


First of all : Je remercie vraiment NetGalley et les Editions Librinova pour ce service-presse. A la lecture du résumé, j’étais réellement emballée. Un soupçon d’horreur, des énigmes, des apparitions paranormales tout ça me donnait l’impression de cacher quelque chose de grandiose. Et ce fut le cas.

Yes!

Tout d’abord, il FAUT que je vous parle de l’ambiance, l’atmosphère dans laquelle nous plonge le livre. Tout se passe en Angleterre, dans les vertes campagnes, la nuit, la brume, la forêt… Tu vois où je veux en venir? Non? Disons que je voue un culte à la campagne anglaise, je trouve qu’il s’en dégage un charme incroyable et j’ai toujours, en voyant des films à thème un peu obscur/fantastique, eu ce mystérieux ressenti vraiment propre à cette ambiance… Un peu ce que tu ressentirais seul, dans la brume, du tonnerre au loin, un paysage presque marécageux puis au loin une maison perdue au milieu de nulle part, faiblement éclairée par une vieille lanterne. L’ambiance propre à la période d’Halloween aussi… Ce qui se dégage des films de Burton. Bref! Les deux seuls livres à m’avoir fait ressentir cela ont été Harry Potter (of course muggle) et la Saga de l’Epouvanteur. Je n’avais jamais ressenti quelque chose de similaire avec d’autres livres. Avant Les Ombres.

L’auteur possède un réel talent pour rendre vivant son décor. Ses mots transpirent l’ambiance magique et mystérieuse des campagnes d’Angleterre. Peut-être que certains trouveront cela cliché, en fait. Après tout, un manoir reculé, des rumeurs abracadabrantes, des silhouettes inquiétantes la nuit. Tout prédestinait l’histoire à être dans un tel décor. Mais je peux t’assurer que l’auteur ne donne absolument pas une impression de déjà-vu. Son écrit est tellement réussi que tu ne peux pas te sentir blasé.

Hogwarts.gif

En parlant de sa plume… J’avais quelques réserves en débutant ce livre. Souvent, face à des histoires situées dans des époques telles que le début du 20è siècle, je trouve que les auteurs prennent automatiquement un ton assez (trop) sophistiqué, soutenu. Au final, ça arrache tout le charme de la lecture en rendant le tout tellement lourd… Mais au fil des pages, je fus agréablement surprise de constater que l’auteur maîtrisait parfaitement son texte et jamais ne le rendait agaçant. L’écriture est légère, en étant recherchée, le parfait combo!

L’histoire n’est pas spécialement riche en gros rebondissements car c’est plus subtil que cela. Nous sommes plus plongés dans l’attente des révélations et pas dans l’aventure pure et simple. Le livre est donc particulièrement riche en suspense et j’ai d’ailleurs trouvé qu’on avait des réponses un peu trop vite, j’aurais aimé que l’auteur nous fasse plus mariner que cela. Bien que, de cette façon elle ne perd pas son lecteur avec du blabla inutile pendant 1000 pages. C’est assez bien dosé au final mais voilà, j’aime le supplice de l’attente des découvertes de mystères…

Les personnages sont tous très attachants. Je regrette que la chienne Natsu n’ait pas été plus présente (dans la vie comme dans les livres quand je vois un chien c’est foutu), elle ne sert presqu’à rien mais bon, chieeeeen… Le personnage principal, Wilson, est un vieux monsieur très attachant, son ouverture d’esprit m’a beaucoup plu ainsi que son rapport aux autres. Cependant, j’ai du mal à cerner si son intérêt pour les gens est véritablement sincère ou si c’est surtout une habitude du vieux chroniqueur/journaliste qu’il est… Les deux frères du manoir isolé sont très intriguants et je remercie l’auteur de ne pas avoir cédé à la tentation de nous délivrer trop d’informations sur eux dès le départ car là, pour le coup, j’ai été servie on apprend presque tout durant les derniers chapitres! Elle réussit à faire planer le doute jusqu’au bout, c’est fabuleux!
A de maintes reprises j’ai hésité sur la confiance qu’on pouvait avoir en eux et j’avoue que je ne suis pas encore totalement convaincue, je reste persuadée qu’il y a un truc qu’on ne nous dit pas…

Suspicious

Le livre n’est vraiment pas effrayant donc ne t’attend pas à frémir de peur toutes les 10 pages. L’ambiance joue bien sur notre ressenti mais ce n’est pas inquiétant outre mesure.
C’est un livre assez calme mais qui se lit incroyablement vite. Je te conseille vivement de te plonger dedans!

signature_02

7 réflexions au sujet de “|J’AI LU| Les Ombres, les Observateurs”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s