REVUE LITTÉRAIRE, Romance, Science-fiction, Young-adult

Review > Un nouveau monde T1 L’unification

new-piktochart_21743309_9b4a720f18469d3911770e92f7dcb0ee42e6f04b

Cover Autre monde.jpg

 

Titre de la Saga : Un nouveau monde
Titre du Tome I : L’unification
• Auteur : Tessa Nauvel
• Editions : Auto-édité
• Date de parution : Mai 2016
• Lu en : Format numérique
Prix Amazon : Format numérique Kindle ; 3.99eur / Format papier broché ; 14.50eur
Cotation : 13/20

new-piktochart_21743309_a93870265fad9f6df8276ecdfd291417432e1b35

Dans un futur où les hommes ne sont plus les seuls habitants sur Terre, leur nombre réduit à peau de chagrin et regroupés dans un périmètre continental par une forme de vie extraterrestre plus avancé, Amélia, une jeune fille de 16 ans et demi aspire à une vie meilleure et plus de liberté. Comme beaucoup d’autres Natifs, indigènes légitimes de la planète bleue, elle s’est inscrite au Programme d’Unification pour incorporer la communauté des Extras. Elle ne soupçonne alors pas que c’est toute sa vie qui changera en rencontrant l’un d’entre eux, Arone Karmik, un Alien qui ne lui cache pas son aversion pour les êtres humains. Déterminée à tenir bon malgré le comportement méprisant de cet être à la beauté aussi implacable que son esprit hostile, elle ne se doute pas un instant que le but de ce programme est bien plus important qu’il n’y paraît.

new-piktochart_21743309_d1873dbbff27bf1128561bd9ea002430bd7a0e2c

La Saga Illuminae m’avait tellement plu que je voulais m’essayer un peu plus au genre de la science-fiction.
Ce n’est pas un genre qui me rebutait, loin de là, mais j’avais pu de lectures du style dans mon palmarès et je n’osais pas trop me lancer.
Du coup, lorsque j’ai vu que Tessa Nauvel proposait ce livre en service-presse, je me suis empressée de lui envoyer un message.
Je la remercie donc pour sa confiance!

Mais…
Est-ce que ce livre m’a réussi?

C’est très dur à déterminer et j’ai du mal à mettre les mots sur ce que ce livre m’a fait vivre comme émotion.

Essayons de nous expliquer…

Explain Sheldon.gif

On va commencer avec la presqu’unique chose qui m’a posé problème.
Tout simplement… La nature de la relation entre Arone et Amélia.
Le résumé laisse largement prévoir une romance et l’auteur m’avait en effet confirmé ce point.
Mais je ne m’attendais clairement pas à ce que la romance prenne le dessus sur TOUTE l’histoire. J’imaginais une science fiction teintée d’amour et d’érotisme mais pas QUE ça.
J’aurai pu m’y habituer sans problèmes car le contexte s’y prêtait bien mais je n’ai pas pu à cause de leurs caractères et surtout de leurs réactions, aussi involontaires soient-elles.
J’ai trouvé leur relation terriblement toxique en réalité.
Durant les neuf dixième du roman, nous n’avons que le point de vue d’Amélia. Amélia qui est une jeune femme qui manque cruellement de confiance en elle, du coup j’ai pu aisément m’identifier à elle, mais là où ça devient dérangeant c’est lors de ses états d’âme concernant Arone. Dans le sens où on voit qu’elle perçoit le risque d’une relation avec Arone qui est beaucoup trop instable mais est totalement contradictoire dans ses faits et gestes. Arone, lui, est purement et simplement détestable, manipulateur, narcissique et tous les synonymes que tu peux trouver. Du coup, le cocktail des deux est, à mon sens, plutôt malsain. Arone donne, durant la majeure partie du roman, l’impression de vouloir simplement l’humilier tout en étant tiraillé par une forte attirance à son égard. Attirance partagée évidemment.
La fin du roman nous délivre cependant les pensées d’Arone mais cela ne m’a pas aidé à avoir plus de compassion à son égard. Ils sont trop, tous les deux, dans un fonctionnement exclusif et obsessionnel que je trouve vraiment dangereux. Pour avoir vécu ce type de relation, ce n’est vraiment pas quelque chose que j’arrive à occulter dans un roman surtout si cela prend 700pages. Du coup, c’est purement personnel mais bon, je dois le relever pour pouvoir expliquer mon point de vue.

Bon allez, on va repartir sur des notes plus joyeuses!
L’atout majeur de ce livre et la raison pour laquelle j’ai pu aller jusqu’au bout, c’est très certainement la douce plume de l’auteur. Elle est extrêmement poétique, c’était un régal à lire. Pour le coup, les passages érotiques n’ont absolument pas semblé vulgaires malgré un vocabulaire parfois cru et osé. Malgré les longueurs, c’était un plaisir de découvrir ses tournures de phrases.
De plus, son univers est plutôt très bien construit. La Terre telle que nous la connaissons n’existe plus, tout ou presque est changé. Elle nous familiarise tout le long du roman à ces transformations et rend ce monde très vivant. C’est pour cela que je disais au début de la chronique que le contexte se prêtait vraiment bien à ce que je poursuive la lecture! J’aurais, toutefois, apprécié qu’on nous amène encore un peu plus concernant cet univers. Au début du livre, on nous parle de rebelles qui sont contre le système mis en place par les Extras, je m’attendais donc à les voir débarquer au bout d’un moment… malheureusement non. De même que j’aurai vraiment aimé avoir plus de consistance au niveau du déroulement de la formation d’Amélia. C’est très axé au niveau relationnel, l’intégration parmi des étrangers, la tolérance ; ce qui est très appréciable, évidemment! Mais bon, je ne peux m’empêcher de penser à Divergente, dont le premier Tome parle de la formation de l’héroïne parmi les Audacieux, l’aspect technique de son apprentissage y était bien expliqué et je trouvais que ça aurait pu avoir sa place dans ce livre aussi pour apporter un second souffle entre deux épisodes Arone-Amélia!

Ce livre contient tout de même un message fort : tolérance, paix et amour. Sans rires, le prologue du livre est plein de bon sens. Nous avons droit aux explications de la grand-mère d’Amélia sur le pourquoi du comment de l’arrivée de ces Extras sur Terre. Explications terriblement sages et avisées, abordant notamment l’aspect de « l’Homme maître de la destruction ». L’Homme a tendance à voir le mal partout, chercher la confrontation et est surtout dans une quête éternelle de pouvoir. L’Homme est le fléau de l’Homme.

En résumé, ce livre est, à mon sens, destiné à un public qui saura avoir un oeil critique tout en sachant ne pas trop s’impliquer émotionnellement (ce qui n’a pas été mon cas). En y réfléchissant, je connais très peu de livres où les relations sont exemplaires et absolument saines. Mais ici, la longueur du roman et le fait que ce soit presqu’exclusivement tourné sur ça, c’était de trop pour moi. Ce qui m’embête profondément car l’écriture est au top et l’environnement fichtrement bien construit… Ce livre regorge aussi de messages profonds, parfois dissimulés et pour ça, chapeau!

Publicités

11 thoughts on “Review > Un nouveau monde T1 L’unification”

  1. J’ai aussi lu ce livre et je suis entièrement d’accord avec ce que tu dis concernant la relation entre les personnages (assez toxiques). Comme toi, je ne m’attendais pas non plus à ce que ce soit essentiellement basé là-dessus et j’aurais aussi voulu plus d’infos sur la formation et sur les rebelles!…;-) Par contre, j’ai aussi beaucoup aimé l’univers!! 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour, cela fait 3 fois que je tente de laisser mon commentaire (car j’y tiens), j’espère que celui-ci passera à travers les mailles ^^
    Bon vous m’aviez mise au courant pour votre difficulté au sujet de la relation d’Arone et Amélia et vous en remercie. J’en comprends toutes les aspérités et dénivellements pour avoir vécu moi-même une relation pas « top ». Chacun aura un avis différent sur la relation Arone/Amélia (que j’adore peut-être parce que j’en suis l’auteure ^^) selon son vécu, je comprends tout à fait cela. Bref, votre ressenti en découle, c’est une évidence à laquelle ma fiction n’y échappe pas, car ce n’est rien d’autre qu’une histoire inventée. On aime ou on aime pas mais pour ma saga c’est toujours très mitigée, entre les 2 lol. Ce que je remarque pour ma part lorsque l’on a moins aimé (j’avoue que les notes pour les moins ne sont pas du tout horriblement basses et l’on complimente toujours ma plume, donc on peut dire que ça me réconforte un peu), c’est le fait que l’on voudrait du +. Plus de descriptions sur le scolaire, pourtant je trouve que j’ai assez bien développé cette partie simplement, et en ce qui me concerne, je ne voulais pas non plus m’enliser dans une narration sur les études. C’est mon partie pris, j’ai, je crois mon propre « style » sans vouloir faire comme pour Divergente dont je n’ai pour ma part pas aimé le descriptif « estudiantin ». J’ai eu en outre (pour le 2 aussi, et le 3) beaucoup de personnages à gérer, l’univers a bien mettre en place, un jargon alien que je n’ai pas souhaité trop approfondir (tout inventé, surtout un langage est périlleux et franchement pas évident. J’ai fait des recherches/réflexions rien que les quelques mots lâchés en langue Ariméenne), ect et faire en sorte que moi et mon lectorat ne se perde pas dans des méandres SF. La rébellion, Raphaël, les us et coutumes Aliens, les Natifs et le fonctionnement de leur société dans le monde que j’ai créé Arone et Amélia… trouvent leur essor dans la suite, c’est ainsi que je l’ai « planisé » (oui je sais ça n’existe pas lol). Par ailleurs, sans spoiler, je ne fais pas comme on pourrait s’y attendre, je suis très « méchante » avec mes personnages, c’est vrai. Pour votre remarque au sujet que la romance prend trop de place : d’autres (encore une fois l’avis diverge selon le lecteur) ont trouvé que la SF et la romance s’entremêlent harmonieusement. Cela dit, je vous donnerais bien mon avis mais il ne serait pas neutre.
    Merci pour votre critique et vos compliments qui sont très agréables à lire.
    Tessa

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s