FILMS

│J’AI VU│Every day

INFOS_EVERYDAY


On se retrouve pour une chronique film! Ça arrive peu souvent mais ma foi, une fois n’est pas coutume. Every day est un film très intéressant. Poétique même. Il aborde pertinemment un sujet, pour ma part, familier. Une jeune femme se retrouve confrontée à quelqu’un qui n’a pas vraiment de forme propre mais qui, le temps d’une journée, s’approprie le corps de quelqu’un. Chaque matin, iel se réveille dans le corps de quelqu’un, de façon totalement aléatoire. Iel n’a aucune prise sur ce phénomène.

Fatalement, ce personnage (cette âme? presque impossible à définir) tombe amoureux.euse de notre héroïne (bawi sinon c’est pas drôle) Et c’est là que ça devient sympa. S’en suit toute une réflexion autour de sa sexualité, ses attirances. C’est quelque chose de particulièrement fort pour ma part car je suis passée récemment par là. J’ai fait mon coming-out en tant que pansexuelle il y a un an, bien que je n’ai jamais spécifiquement caché être attirée par les femmes, je n’avais juste encore jamais été en couple. Mais j’ai eu du mal à comprendre cette partie de moi. C’est assez complexe quand on sait qu’on est attiré par des hommes mais surtout par des femmes de se définir (et je te l’accorde, ce n’est même pas pertinent à vrai dire, après tout c’est bien pour les autres qu’on tente de se mettre dans une case, la plupart du temps). M’enfin bref, j’ai beaucoup cogité tout ça ces derniers mois, avant d’en arriver à la conclusion que bordelsamère on s’en cogne les ovaires. Et c’est exactement ce que se film fait. Il te dit très très haut et fort que le genre, le sexe biologique, l’apparence beh ce ne sont vraiment rien que des constructions sociales vraisemblablement pas pertinentes du tout. Et que aimer quelqu’un juste pour lui, indépendamment de son physique ou du genre qui lui est assigné bah c’est pas un mythe. C’est pas être hypocrite ou se voiler la face que de se dire que oui, le physique peut ne pas du tout entrer en compte dans la façon dont on perçoit quelqu’un. Ce film met vraiment en valeur la beauté intrinsèque de l’humain, celle qui fait vibrer une âme, qui irradie d’un corps. Ca donnerait presqu’envie d’aimer tout le monde. Non, plus sérieusement, un très chouette message est véhiculé par ce couple et rien que pour ça, je suis convaincue.

Là où ça se corse c’est qu’on ne peut nier la lenteur du film… Ça prend beaucoup de temps à s’installer et pour un peu qu’on soit distrait (cnfr moi qui sais pas rester attentive plus de 2min) on prend le risque de passer à côté de l’histoire qui s’installe tout en finesse, délicatesse et poésie. Les acteurs sont plutôt doués, les personnages en tout cas bien incarnés. Mention spéciale à la cohérence entre les diverses interprétations de ‘A’ (notre personnage mystère sans enveloppe corporelle, ou plutôt avec maintes enveloppes corporelles). C’a pas dû être un jeu d’enfant pour réussir à garder cette constante au niveau du personnage qui fut donc joué par plusieurs acteur.trice.s. Je salue ceci.

Si tu es prêt à accorder un peu de temps à ce film et encore plus si tu es potentiellement touché.e par ces thématiques, je t’invite plus que fortement à le découvrir. J’en ressors vraiment touchée. La fin est un peu prévisible. J’aurais peut-être apprécié un peu plus de profondeur concernant ce fameux ‘A’, mais c’est à la fois tout ce mystère qui joue en faveur de la réussite de ce film. C’est tout pour moi, on se dit à la prochaine petit monstre!

signature_02

3 réflexions au sujet de “│J’AI VU│Every day”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s