Science-fiction, Young-adult

│J’AI LU│Defy Me

/!\ possibles spoilers concernant les tomes précédents uniquement

4e_defy_me.jpg

4e_couverture

Juliette Ferrars n’est pas ce qu’elle pense être.
Encore sous le choc des événements explosifs du Continental Symposium et des secrets que Warner a gardés, Juliette n’a nulle part où se tourner et ne sait pas à qui elle peut faire confiance.
Elle a désespérément besoin de réponses, mais pour les obtenir, elle devra faire face aux cauchemars qui la poursuivent depuis toujours.


(ma chronique sur le tome précédent se trouve ici)

Tahereh Mafi, cette autrice de génie, m’avait absolument conquise dans son livre précédent. Prendre le pari de poursuivre une trilogie normalement achevée, c’est très, très risqué. Mais le début de cette deuxième saison était absolument convaincant à bien des égards.

En revanche… ça se corse un peu plus ici.

dean_01.gif

L’aspect négatif que j’avais relevé dans le tome précédent c’était le manque de rebondissements. On ne pouvait pas vraiment dire que ça déchainait les foules, bien au contraire. L’histoire s’installe, nous aussi, mais sans plus. Ici en revanche, ça déménage sec ! Tout s’enchaîne à merveille et ça fait du bien. Bien des révélations se succèdent mais de manière superbement maîtrisée. Le tout me semblait parfois un rien tiré par les cheveux – tu sais, comme cette désagréable sensation qu’on part toujours plus dans l’extravagant pour tirer sur une franchise – mais honnêtement ça passe plutôt comme une mousse au chocolat – je n’aime toujours pas les choux à la crème donc non, je ne me résoudrai pas à utiliser la bonne expression. L’autrice parvient à justifier tout de façon très plausible donc ça suffit à satisfaire bibi. On en apprend énormément sur le passé d’à peu près toute la clique et les informations font parfois souvent l’effet d’un boulet de canon!

MAIS.

Bah.. l’aspect romance a commencé à me peser.

C’était pas du tout prévisible venant de moi, je sais.

Ce qui est souvent reproché à la principale trilogie, c’est que Juliette passe é-nor-mé-ment de temps à se plaindre et geindre. J’avais lu la saga quand j’étais très jeune du coup ça ne m’avait pas interpellé plus que ça à l’époque. Restore Me nous présentait une Juliette un peu plus mature et j’avais bon espoir que ça continue sur cette lancée. Que nenni, pauvres fous. On se retrouve avec 350 pages de jeune femme qui se plaint. Beaucoup. Trop. Alors oui, ok, elle a des raisons pour ne pas sauter au plafond mais entre son amour invétéré pour Warner, sa folie sous-jacente et ses gémissements constants. STOP. Et ça nous amène à ladite romance. Romance un rien trop dégoulinante de niaiseries à mon goût. La pilule avait parfois du mal à passer et ça m’a empêché de vraiment apprécier ma lecture.

cristina_03

Par chance, on a des moments de répits plus ou moins longs car l’histoire est racontée au travers des points de vue de Juliette – logique -, Warner et Kenji ! C’est la petite nouveauté qui fait du bien. Kenji est pour ainsi dire hilarant donc j’ai pu ne pas totalement m’arracher les cheveux. Même si lui aussi devenait passablement irritant concernant les filles. Trop de niaiseries à gérer pour moi !

Au final, même si l’action est omniprésente, l’overdose de sentiments lui nuit jour vraiment. Les personnages approchent des 19 ans et ils passent un peu trop de temps à intellectualiser tout et s’égarer dans leurs introspections. Si un peu de psychologie est bienvenue, passer tout un roman comme dans une tragédie romantique, très peu pour moi… J’attends donc énormément du dernier tome !

signature_01

 

1 réflexion au sujet de “│J’AI LU│Defy Me”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s