Young-adult

│J’AI LU│La Couleur du Mensonge

4e_couleur_du_mensonge.jpg

4e_couverture

Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s’en sortir ? Faire un beau mariage. Elle se présente donc chez une des entremetteuses chargées de l’évaluation du potentiel de chaque candidat – des femmes qui font et défont les fortunes d’une famille, d’une région, d’un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, elle échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l’observation, la marieuse fait toutefois d’elle son apprentie.
Sage s’embarque donc avec un groupe de beaux partis triés sur le carreau dans un périple vers la capitale. Cette précieuse cargaison est escortée par un bataillon de soldats d’élite qui ne tardent pas à réaliser qu’ils sont sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin, qui prépare une invasion, s’est allié avec certains des seigneurs locaux, et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière. Spécialiste des missions de reconnaissance, l’un des membres de la troupe recrute alors l’aide de Sage. Mais plus elle avance dans sa mission, plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu… à commencer par son recruteur lui-même ! Et, doucement, le piège se referme sur elle…


Instagram a parlé et avait décidé de ma prochaine lecture : beh celle-ci du coup sinon je ne serais pas en train de t’en parler. Instagram a de très bons goûts. Instagram est tout-puissant. Merci Instagram pour cette découverte. À vrai dire j’ai encore acheté ce livre juste parce que j’en entendais du bien et que je suis faible. Je savais même pas de quoi ça parlait. ET NON JE N’AI MÊME PAS HONTE.

books

Sage est une héroïne typiquement comme je les aime. Elle est d’une intelligence redoutable, un sens de l’humour aiguisé et d’une humanité sans faille. Elle a du mal à trouver sa place, ou plutôt .. elle a du mal à se résoudre à la trouver. Elle ne veut pas ressembler à toutes les jeunes femmes et devenir la bonne petite potiche mariée à un homme qui lui sera assigné. Sa famille souhaite tout de même qu’elle rencontrer la marieuse, Maîtresse Rodelle, qui la juge véritable cause perdue. Au final, elle la prend quand même sous son aile pour faire d’elle la prochaine entremetteuse. Cette décision cache un dessein plus important.

Comme je l’ai dit, Sage est un petit génie. Et ce talent l’amène à espionner un peu pour tous les comptes. D’ordinaire, j’ai du mal avec les histoires de complots. Je finis par m’emmêler les pinceaux, y a souvent tout plein de personnages que je n’arrive plus à différencier et malgré tout, j’en viens à trouver le dénouement trop prévisible. Tu te doutes que si je t’explique tout ça, c’est bien car ce livre est l’exception à la règle. Y a des conspirations et manigances de partout, c’est fantastique. Les mariages et alliances font fonctionner le Royaume et évidemment, ça ne peut que partir en sucette. L’autrice se débrouille admirablement bien pour tout rassembler, un vrai régal du début à la fin. Même si j’avoue avoir été perturbée à certains égards et pour cause : c’était totalement voulu de la part de l’autrice! J’ai été renversée par une des révélations, je ne m’y attendais pas. Le suspense fait partie intégrante de l’histoire et je me suis prise au jeu avec une facilité déconcertante.

L’univers et l’ambiance aident d’autant plus. Y a ce petit côté médiéval qui me plaît avec une impression de modernité à la fois. Je suis à nouveau bluffée concernant le travail réalisé, que ce soit au niveau de l’histoire ou des personnages on voit que la réflexion est aboutie. Je regrette juste peut-être l’absence d’une carte, j’ai du mal à me repérer et ici y avait un peu trop de données qui restaient floues. La joyeuse troupe est en déplacement constant et je ne l’ai pas toujours trop suivie.

Dernière mention spéciale à … la romance. Qui m’a plutôt fait sourire ! Elle est distillée à travers les pages, on la remarque à peine – sauf à la fin où ça devenait limite. Sage est beaucoup trop futée que pour se perdre dans des effusions interminables. On va dire que ça lui tombe presque dessus en fait ! Et c’est pas plus mal ainsi.

Enfin bref! C’est un vrai roller-coaster d’émotions, je suis passée par les rires, les larmes, l’indignation et plus encore! C’est presque un coup de cœur, je ne sais pas exactement ce qui m’empêche de le désigner comme tel mais disons que quand j’ai un coup de cœur, je le sens ! Ici, c’était tout proche mais pas encore ça. Je recommande bien entendu cette lecture qui semble avoir déjà gagné le cœur de plus d’une personne!

signature_01

13 réflexions au sujet de “│J’AI LU│La Couleur du Mensonge”

  1. Cette saga me tente depuis qu’elle est sortie et comme toi… Je n’ai toujours pas sauté le pas (enfin toi si du coup 😂). En plus regarde ces couvertures ! 😍

    J'aime

      1. Ahah, mon porte monnaie ne te remercie pas ! Mais j’avoue que dès que je le trouverais d’occasion je craquerais je pense

        J'aime

  2. J’en avais entendu tellement de bien que j’avais peur d’être déçue mais pas du tout ! J’ai beaucoup aimé Sage et les autres personnages masculins, l’auteur m’a complètement baladé, j’ai adoré découvrir la grosse révélation en étant totalement sur les fesses. Il faudrait vraiment que je continue sur ma lancée, le tome 3 sort apparemment en août.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s