Young-adult

│J’AI LU│5000 km entre nous

4e_5k_entre_nous

4e_couverture

Ava Helmer à Jenny,
Chère Meilleure Amie, C’est le coeur lourd que je t’écris le premier de ce qui sera, j’imagine, une longue série d’e-mails détaillant chaque seconde de nos vies d’étudiantes. Grandis ! Epanouis-toi ! Expérimente des choses pour que je n’aie pas à le faire. Tu vas me manquer chaque seconde de chaque jour. Je sais déjà que je vais détester tout le monde sauf toi. Ava Helmer (cette petite brune qui ne te lâche jamais) –

Jenny Goldman à Ava,
On est encore dans la même pièce, espèce de cinglée. Arrête de pleurer. J. (la blonde hyper embarrassée par les grandes scènes d’émotion)


J’ai lu ce petit livre en lecture commune avec ma copinaute Romane. C’est une de mes plus belles rencontres bookstagram et il me tarde de la rencontrer un jour. Sauf qu’on vit pas vraiment super proche l’une de l’autre. Du coup, ce livre était pile poil fait pour nous !

Et franchement, c’était un moment très sympathique. Faut pas vraiment s’y engager avec mille attentes mais c’est le genre de livre qu’on peut qualifier de « rafraichissant et parfait pour l’été« . Il n’y a pas vraiment d’histoire, si ce n’est l’évolution de leur amitié à distance. Ava et Jenny ont toujours évolué ensemble mais avec la fac, tout va changer. Jenny s’envole loin, loin, loooooin et tout le monde il est triste.

lionking_08

Ava est atteinte de T.O.C et d’anxiété généralisée, sur ce point j’ai pu pas mal accrocher. Mais c’est surtout Jenny qui m’a plu. Elle a un caractère plus indépendant, plus « je-m’en-foutiste » et ça me parle. Le contraste entre les deux est sympa ! Un autre truc génial, c’est le girl-power qui se dégage des pages. Il y avait quand même des passages dont on aurait pu se passer, notamment sur les répétitions trop nombreuses de commentaires du genre « mais oui tu sais en tant que mâle blanc privilégié né mâle bah X « , une fois c’est drôle et ce sont parfois des piques justifiées mais 6 fois sur le livre ça devient lourd et passablement inutile. Mais on remarque qu’Ava et Jenny sont vraiment bienveillantes l’une envers l’autre, même dans leurs erreurs ça finit toujours par dégouliner de respect, j’ai trouvé ça génial en plus de rendre le récit plus mature. Elles se tirent mutuellement vers le haut et ça, c’est beau !

On peut vite fait apercevoir sur la première de couverture que le livre traitera d’une thématique LGBTQ+. Alors oui, mais pas que. Certes, cela concernera certains personnages mais la couverture peut laisser penser, à tort, que l’histoire s’articule exclusivement autour de ça. Mais pas vraiment ! Note que j’aurais bien aimé, avec le format ça aurait pu être encore plus inédit !

Justement, le format ! J’étais à la fois intriguée et sceptique concernant la mise en page. Je ne l’ai pas vraiment précisé plus haut mais en fait… tout le bouquin est écrit sous forme d’échanges de mail, sms ou d’appels téléphoniques. Et ça marche ! J’avais super peur de me coltiner 300 pages de langage sms, mais pas du tout. Pour le coup, les rares fois où la prose passe à la trappe c’est lorsque l’une ou l’autre est bourrée. Bah ouais. Qui arrive à écrire correctement dans ces cas-là.

meredith_drunk.gif
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Enfin bon bref, en gros ce fut chouette. C’est pas la lecture du siècle mais quand tu sais bof quoi lire, que t’as pas envie de te prendre la tête bah là elle remplit sa part du job haut la main !

signature_01

1 réflexion au sujet de “│J’AI LU│5000 km entre nous”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s