LECTURES, Young-adult

|J’AI LU| Four Dead Queens

four_dead_queens

4e_couverture

Quatre reines mortes. Trois jours pour déjouer le complot.
Deux amours interdites. Une fin que vous ne devinerez jamais.
Keralie, la plus habile voleuse des quatre royaumes, vole un jour ce qu’elle n’aurait jamais dû voler. En touchant l’objet dérobé, elle voit ce qu’elle n’aurait pas dû voir : les quatre reines de Quadara ont été assassinées. Mais la jeune fille compte bien tirer profit des informations qu’elle possède en les échangeant contre une récompense au Palais…
À condition d’y parvenir. De tromper Varin, le ténébreux (et séduisant) jeune Éonien auquel appartient l’objet volé. De semer Mackiel, le malfrat qui lui a tout appris avant de se retourner contre elle. Et surtout, d’arrêter le meurtrier.
Une course contre la mort commence pour Keralie.


Un beau pavé de presque 600 pages et pourtant… je n’ai pas vu le temps passer ! Merci aux éditions Casterman pour cet envoi, je suis une lectrice comblée : cette histoire était plus que palpitante.

Je l’ai déjà répété probablement une centaine de fois mais j’ai tendance à vite me déconcentrer d’un récit quand je me retrouve face à trop de narrateurs, personnages tout ça. Ça commençait donc assez mal quand j’ai réalisé que Four Dead Queens comportait plusieurs points de vue : Keralie, l’héroïne, qui nous raconte son blabla, jusque là tout va bien MAIS les quatre reines s’y mettent aussi et plus encore, tu verras par toi-même. Sauf que ça marche tout à fait. Tout est clair, cohérent : un vrai sans-faute à ce niveau. Vu la complexité de l’univers, cette immersion particulièrement maîtrisée est plus qu’un atout. L’autrice se montre douée pour t’embarquer dans son monde.

Je regrette principalement deux choses, qui m’empêchent d’ailleurs de classer ce livre comme coup de coeur… J’ai parfois eu l’impression que les personnages manquaient de profondeur et j’ai eu un petit souci avec la prédictibilité de l’intrigue à certains niveaux. Rien de bien méchant au final, surtout que ces points négatifs étaient contre-balancés par d’autres éléments positifs. Keralie est une jeune adulte qui survit en tant que voleuse. Son passé est assez obscur, on apprend que ses parents la destinaient à une vie sur les mers, comme eux mais ça ne lui plaisait absolument pas. Une chose dramatique en entraînant une autre (je te laisse le loisir de découvrir tout par toi-même), elle fuit et rencontre Mackiel, de quelques années son aîné il me semble. Ce dernier lui a appris tout ce qu’il était possible pour devenir THE voleuse. Il est répété à maintes reprises que Mackiel a presque façonné l’identité de Keralie. Ce n’est pas faux… Une grosse partie de l’évolution de l’intrigue s’articule autour de la prise d’indépendance de Keralie, comment elle gère la trahison de Mackiel. Au final, elle a presque toute une reconstruction à entamer. J’ai adoré cet aspect. Vraiment. Keralie est le personnage le plus abouti de ce one-shot. Là où ça se corse un peu, c’est concernant les autres personnages. Le fameux Mackiel, au final, m’a paru assez fade. Une espèce de bandit mystérieux et peu recommandable mais pas suffisamment approfondi… Pareil pour les Reines, qu’on ne connait pas vraiment, au bout du compte. L’intrigue se laisse parfois aller à quelques facilités et prévisibilités… Par chance, on se prend un petit nombre de plot-twists qui viennent pimenter tout ça et relancer la machine quand elle commence à stagner.

Au final, ces petits soucis n’entachent pas radicalement le récit. Ce sont plus des bémols qui, si évités, auraient pu lui permettre de gagner encore en qualité. Cela reste toutefois un livre fort sympathique, bigrement addictif avec une héroïne bien culottée !

signature_02

20 réflexions au sujet de “|J’AI LU| Four Dead Queens”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s