Fantastique, LECTURES, Young-adult

│J’AI LU│Margot des pleines lunes

margot_des_pleines_lunes

4e_couverture

Margot a dix-sept ans et des airs d’héroïne romantique. Elle rêve d’un destin d’artiste, loin du Coteau où elle mène une existence compliquée. Un secret la contraint en effet à la solitude, une différence que nul ne pourrait comprendre : les nuits de pleine lune, elle quitte son corps pour celui d’une biche blanche. Les chasseurs de la région sont en émoi et l’un d’eux se montre particulièrement insistant. Personne à qui se confier, pas même Renaud, son frère aîné et tant aimé ! D’ailleurs, que pourrait-il, lui qui est plongé dans les doutes existentiels depuis son retour au Coteau ? L’étau se resserre chaque jour un peu plus autour de Margot. Les ombres se multiplient dans son sillage. Et c’est l’histoire familiale entière qui se révèle à elle dans la tourmente de son présent…

Un récit haletant et subtilement fantastique, qui explore les thèmes de l’identité et de la liberté. Évoquant la précarité des liens entre frères et sœurs à l’adolescence, il offre le portrait d’une jeune femme combative face à la fatalité, et celui d’un jeune homme bouleversé, tous deux à un tournant de leur existence.


Je remercie l’auteur pour sa prise de contact au top du top. J’ai enfin la preuve que oui, en tant qu’auteur•rice auto-édité•e c’est possible de faire une proposition de service-presse de façon respectueuse et bienveillante, de prendre la peine de lire un minimum les chroniques du blogueur concerné et de prendre en considération son genre de lecture. Ça faisait longtemps. Merci pour ça.

Margot des pleines lunes est un récit diablement court. Un peu plus d’une centaine de pages mais, par chance, l’histoire se prête convenablement au format. Malheureusement, ma lecture ne fut pas aussi enchanteresse qu’espéré. Je partais très enthousiaste, l’auteur m’avait fait une description très prometteuse de son héroïne et je n’avais que peu de doutes la concernant : d’office, j’allais m’attacher à Margot.

Là où le bât blesse c’est surtout par rapport à l’écriture de l’auteur. Sa prose est très riche et dense mais il y manquait, à mon sens, d’un peu de mesure. Un peu plus de contenance et d’équilibre m’aurait sûrement permis de davantage vivre, ressentir la vie de Margot. Je suis très admirative de sa qualité d’écrivain (malgré quelques petites coquilles, rien de bien méchant) mais le récit gagnerait en fluidité sans la sensation de lourdeur qui l’accompagne à plusieurs reprises. Je me suis perdue dans des jolis mots, trop de jolis mots qui n’ont pas réussi à m’emmener au coeur de l’histoire de Margot.

Cette majeure difficulté a donc inévitablement impacté la représentation que je me faisais des personnages. Ils ne sont pas très nombreux. L’héroïne, qui se change en une époustouflante biche blanche les nuits de pleine lune, avait initialement tout pour me plaire. C’était sans compter la distance qui a fini par s’installer entre elle et moi au fur et à mesure que les pages défilaient. Le style n’aidant clairement pas, elle a fini par me paraître presque trop timorée. La quatrième de couverture laissait présager l’importance que prendrait le thème de la famille mais cet aspect-là est un peu passé à côté de moi. Je n’ai pas réussi à prendre en affection son frère, Renaud. Par la suite, un de ses amis, particulièrement infect, a achevé de me rebuter.

C’est donc une lecture qui ne s’est pas fort bien déroulée pour moi, à mon plus grand regret. Je remercie l’auteur pour ce service-presse et ne peux que l’exhorter à continuer d’écrire. Je pense que ce récit en particulier pourra plaire aux lecteur•rice•s qui sont moins terre-à-terre que moi, qui ont moins besoin de franchise et d’assurance dans un récit.

signature_02

1 réflexion au sujet de “│J’AI LU│Margot des pleines lunes”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s