Album/BD, LECTURES

|J’AI LU| Anaïs Nin sur la mer des mensonges

anais_nin

4e_couverture

Début des années 30. Anaïs Nin vit en banlieue parisienne et lutte contre l’angoisse de sa vie d’épouse de banquier. Plusieurs fois déracinée, elle a grandi entre 2 continents, 3 langues, et peine à trouver sa place dans une société qui relègue les femmes à des seconds rôles. Elle veut être écrivain, et s’est inventé, depuis l’enfance, une échappatoire : son journal. Il est sa drogue, son compagnon, son double, celui qui lui permet d’explorer la complexité de ses sentiments et de percevoir la sensualité qui couve en elle. C’est alors qu’elle rencontre Henry Miller, une révélation qui s’avère la 1re étape vers de grands bouleversements.


Je remercie tout plein les éditions Casterman pour cet envoi. Cet album est un véritable petit joyau et je suis bien contente de le posséder !

Je ne connaissais absolument pas Anaïs Nin avant cette lecture. J’ai avant tout craqué sur l’esthétique des dessins… Je ne vais pas te mentir, c’est vraiment l’aspect qui en impose le plus. Le trait est particulièrement maîtrisé, tout comme il est envoûtant. Certaines planches semblent à peine esquissées, puis s’ensuivent d’autres totalement surprenantes. Le jeu des couleurs est venu parfaire le tout et a fini de me convaincre : cet album est un chef-d’œuvre.

Si Anaïs Nin fut surtout connue pour ses nouvelles érotiques, elle se démarque aussi de par sa personnalité. Ou plutôt.. ses personnalités. Sans n’avoir jamais rien lu d’elle, cette biographie est parvenue à m’inonder de son génie créatif. Anaïs Nin m’a donné l’impression d’une femme qui cherche à s’épanouir, à se sentir vivante. Cette soif de liberté et de sensations se traduit directement dans sa façon d’être, d’écrire. Elle s’autorise à être tellement de choses et de personnes que ça en donne le tournis. Il serait facile, du coup, de douter de sa sincérité et authenticité dans ses relations si elle joue un rôle différent à chaque reprise. Pourtant, j’ai perçu quelque chose de tout autre. Comme si ses ‘mensonges’ étaient, en réalité, la vraie et pleine réalisation d’elle-même. Malgré les complications que cela engendrait dans sa vie et ses rapports aux autres, elle est parvenue à transcender la représentation que les autres lui imposaient de sa propre personne. Certes, cela a eu un prix, comme le témoignent les mots de l’autrice ci-dessous, mais cela m’est surtout apparu comme une leçon de force, au final.

À la fin de sa vie, Nin conservait même des fiches pour ne pas se perdre dans tous ses personnages. Les secrets emprisonnent.

S’il est difficile de naviguer sur la mer des mensonges, je garde l’image positive d’une Anaïs qui parvient à manœuvrer son bateau et à gonfler ses voiles.

(Mots de l’autrice, Léonie Bischoff)

9782203161917_ANAIS-NIN-SUR-LA-MER-DES-MENSONGES_P116_300_galleryfull

Cet album m’a demandé de remettre en question pas mal de choses. Je suis déjà très ouverte de base mais ceci appelait à un niveau de tolérance encore plus important. J’ai adoré. J’ai adoré cette audace, j’ai adoré cette force et surtout, la bienveillance qui se dégage du coup de crayon de cet incroyable album.

signature_02

11 réflexions au sujet de “|J’AI LU| Anaïs Nin sur la mer des mensonges”

  1. J’ai entendu parler de cette BD il y a peu et j’aimerais vraiment la découvrir. Voire me l’offrir tant elle semble sublime. Ton avis est plus que convaincant et donne à ressentir le côté envoûtant de cette BD. Et ça me donne envie de sortir de ma PAL le premier tome de son journal.

    J'aime

  2. Rohlala ! Plus je lis des avis sur cette BD, plus j’ai très envie de la lire, là tout de suite ! Elle a l’air si belle et le fait que ça remette pas mal de choses en question, que ça fasse réfléchir, je suis encore plus curieuse.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s