LECTURES, Manga

| J’AI LU | Nova

nova_01

4e_couverture

Suite à la chute d’une météorite, des parasites extra-terrestres nommés EKSAA se sont propagés sur Terre, contaminant certains êtres humains. Leur effet : exacerber les instincts violents de leur hôte, le rendant agressif, voire dangereux. Rease, un collégien de 13 ans, mène une vie plutôt ordinaire jusqu’au soir où une jeune femme du nom de Nova, envoyée par une mystérieuse Organisation, débarque dans sa chambre pour examiner son cas. Le garçon semble réagir étrangement aux EKSAA présents chez les contaminés.


Un grand merci aux éditions H2T pour cet envoi ! Ça faisait une plombe que je n’avais plus lu de mangas et bon sang, ça m’avait manqué ! Le pitch SF et les dessins ont mis quatre secondes virgule cinq à me convaincre et le tout signe une très belle réussite. Oh, admire ce trailer, d’ailleurs.

Je m’attendais à plus de remue-ménage pour ce premier tome mais en réalité, le rythme est assez paisible. C’est loin d’être déplaisant, car l’histoire tire surtout sa force de la dynamique naissante entre Rease, le héros, et Nova. Cette dernière produira son petit effet chez plus d’un lecteur, j’en suis persuadée. Elle dégage quelque chose d’intrinsèquement bon et bienveillant, tout en restant distante et énigmatique. Sa venue dans la vie de Rease reste également source de questionnements. Elle provient d’une Organisation qui fait la chasse aux parasites extra-terrestres, la routine quoi. Rease n’est pas infesté (bonne nouvelle), mais Nova doit encore décider s’il peut rester en vie ou pas (coup dur pour Rease). En effet, il fait des choses potentiellement dangereuses en présence des parasites et Nova est censée enquêter sur ses capacités. Je te balance mille et une informations à tour de bras, alors que je viens de t’écrire que le rythme n’est pas trop soutenu. C’est pas du tout contradictoire, je fais les choses bien toi-même tu sais. Pourtant, c’est vraiment l’impression que j’ai eue en sortant de cette lecture.Y a quelque chose de reposant dans ce premier tome, je m’y suis sentie entraînée sans aucune difficulté. Le quotidien de Rease est entremêlé brillamment à l’aspect SF de l’histoire. La présence de Nova, ses réflexions parfois totalement à côté de la plaque et son attachement grandissant envers le héros ajoutent juste ce qu’il faut de comique et attendrissant.

La mangaka fait montre d’un style tout à fait maîtrisé et remarquable. Un trait à la fois doux et captivant, mais aussi diablement aiguisé. J’ai trouvé une quasi-poésie dans certains passages, surtout vers la fin. L’esthétique de l’univers et des personnages contribue fortement à la réussite de ce premier tome. Caly prend un malin plaisir à nous faire voyager entre les étoiles le temps de quelques cases, puis nous ramener les pieds bien sur Terre.

Cette espèce de science-fiction urbaine s’inscrit dans une dimension totalement mystérieuse et, j’oserais même dire, puissante. Le scenario, qui paraîtrait presque commun au départ, prend une tournure totalement inattendue et profonde vers la fin. Je pense sincèrement que Caly possède toutes les cartes en main, et bien d’autres auxquelles les lecteurs ne sont pas prêts, pour proposer une série intelligente et créative. J’ai hâte d’être au printemps 2021 pour découvrir la suite !

signature_02

4 réflexions au sujet de “| J’AI LU | Nova”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s