Review > Autre Monde T1 L’alliance des Trois

new-piktochart_21743309_9b4a720f18469d3911770e92f7dcb0ee42e6f04b

Titre de la Saga : Autre Monde

Titre du Tome I : L’alliance des Trois

Auteur : Maxime Chattam

Edition : Albin Michel

Date de parution : Novembre 2008

Lu en : Format papier broché

Prix Amazon : Format papier broché ; 20.90eur / Format papier poche ; 7.60eur / Format numérique ; 9.99eur

Cotation : 16/20

new-piktochart_21743309_a93870265fad9f6df8276ecdfd291417432e1b35

Personne ne l’a vue venir.
La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, les palpent, à la recherche de leurs proies…
Quand Matt et Tobias se sont éveillés, la Terre n’était plus la même. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser.
Pour comprendre.
Pour survivre…
A cet Autre Monde.

new-piktochart_21743309_d1873dbbff27bf1128561bd9ea002430bd7a0e2c

La Saga Autre Monde fait beaucoup de bruit pour le moment. Je l’ai vue apparaître à plusieurs reprises sur Bookstagram et dans les chroniques des blogs que je suis.

Je ne m’étais pas vraiment penchée sur l’engouement général qu’il générait mais on connait à présent ma petite bibliothèque de village qui propose à tout casser une nouveauté par an, du coup en fouillant dans les trucs un peu plus anciens j’ai vu qu’elle possédait la saga entière!
Alors ; Why not? Après tout, s’il revient en force ces temps-ci ça doit être pour une bonne raison et je voulais vérifier par moi-même!

Ce livre possède indéniablement un bon potentiel mais… j’ai tout de même eu quelques problèmes même si j’ai vraiment aimé la lecture.

Tout d’abord, l’histoire ressemble à s’y méprendre avec une autre saga que j’ai lue. Il s’agit de Gone par Michael Grant. Je n’ai pas la date exacte de sortie de Gone mais je sais qu’ils sont sortis tous les deux en 2008. Donc du coup pour le côté découverte d’une histoire originale on repassera…
Entre l’affaire des adultes qui disparaissent, les dégénérescences/mutations, les gosses qui se regroupent en communauté et un truc bizarre méchant mystérieux sur lequel on a pas trop d’infos… Voilà, j’ai eu un remake de Gone.

Yeah great

Mais attends!
Pars pas tout de suite…

Une fois passée la frustration d’avoir encore affaire à une énième histoire qui suit cette idée on en vient à apprécier les subtilités propres à Chattam.

Je n’ai jamais lu de ses livres avant celui-ci mais j’ai été doucement convaincue par sa plume. Il est très doué pour transmettre de la vie à son histoire. Je me sentais très proche des protagonistes et de l’environnement nouveau dans lequel ils évoluaient. Il dose très bien ses phrases, jouant très bien avec le suspense et les retournements de situations sans trop en faire non plus. Parfois, les auteurs ont tendance à vouloir enchaîner les rebondissements, ne laissant que très peu de répit à son lecteur qui, au final, en vient à se questionner sur ce qu’il vient de lire et son attachement à l’histoire. Des fois ce fonctionnement marche très bien mais souvent il laisse un goût de trop peu surtout concernant le développement de la complexité des personnages et du contexte.
Dans un livre comme l’Alliance des Trois, c’est plus que nécessaire de prendre un moment entre chaque situation pour faire le point et redéfinir tranquillement le décor sans non plus perdre son lecteur avec des explications à rallonge. Chattam maîtrise cela à la perfection et c’était donc un pur bonheur de faire défiler les pages!

Ron reading.gif
C’était littéralement moi pendant les 200 dernières pages.

Les personnages sont tous intéressants et surprenants dans leur évolution.
Ce livre est basé sur la théorie selon laquelle la Terre, semblable à un être vivant, se serait débarrassée des individus qu’elle aurait jugés problématiques… Donc, tu as compris : Les Hommes. Tous les problèmes environnementaux vont leurs revenir à la figure, voire pire encore. Les humains restants se rendent compte de ce que cela implique, que tout a changé et que la Terre a défini de nouveaux paramètres pour chaque être vivant. La plupart des humains comprennent vite qu’ils incarnent l’espoir d’une civilisation bah.. civilisée en fait, qui ne causerait pas de tort à sa planète ni à son prochain. Toutefois, cette prise de conscience s’accompagne de quelques problèmes. Tous ne sont pas arrivés aux mêmes conclusions et donc confronteront les gentils humains (les gentils, les méchants, ma chronique est définitivement complexe hein dis) à des sombres côtés de leur personnalité qu’ils espéraient avoir éteints… mais qui feront leur apparition quand la question de la survie sera de mise. Ca nous laisse penser que dans les prochains tomes ces questions existentielles seront d’autant plus développées : comment se débrouiller dans un monde hostile en gardant son humanité?

Let's go kill them.gif

L’histoire aborde des thématiques vues et revues, on est d’accord, mais le scénario reste vachement bien mené. Et puis un livre de plus pour dénoncer le poison que nous sommes pour notre Terre, ça fait pas de mal! L’écriture de Chattam y étant pour beaucoup, le rythme est toujours plaisant, on ne s’ennuie jamais! De même que, comme mentionné précédemment, certains revirements de situation sont plutôt sympas à découvrir. On pense à tort que l’auteur ne nous surprend pas, on s’attend à la moitié de ce qu’il développe mais ce n’est pas du tout ça, il nous trompe vraiment!

Pour ceux qui sont blasés du choix éternel des thèmes « mutants-plus de parents-tout seul les enfants-univers pas content », je ne vous dirai pas de passer votre chemin… Je pense au contraire que ce livre a quelque chose de plus à apporter à ces thématiques! Je poursuivrai la saga avec plaisir!

Review > Volatilisés

new-piktochart_21743309_9b4a720f18469d3911770e92f7dcb0ee42e6f04b

Titre: Volatilisés

Auteur: Liam Fost

Editions: Rebelle

Lu en: Format numérique

Parution originale : Mai 2017

Prix Fnac: Format broché ; 14.50eur / Format numérique ; 0.99eur

Cotation: 15/20

new-piktochart_21743309_a93870265fad9f6df8276ecdfd291417432e1b35

À son réveil, Matthew s’aperçoit que quelque chose ne va pas. Il sort de chez lui et se rend compte qu’il est seul, que tout le monde a disparu. Tout lui paraît différent, ce Nouveau Monde semble être un patchwork de celui qu’il connaissait… Où se trouve-t-il réellement ? Pourquoi est-il là ? Les personnes qu’il va rencontrer pourront peut-être l’aider, mais seulement le voudront-elles ?
S’il souhaite s’en sortir, Matthew devra s’adapter à un nouvel univers, ainsi qu’à ses règles.

new-piktochart_21743309_d1873dbbff27bf1128561bd9ea002430bd7a0e2c

Volatilisés est l’un de ces petits livres dont la plume tellement agréable, fluide te fait vraiment prendre du bon temps. Et pour ça, je remercie l’auteur de sa confiance pour ce partenariat et j’espère être aussi charmée par son autre service-presse pour « Cry for Help »!
Ca faisait longtemps que je n’avais plus lu quelque chose où l’auteur ne se cache derrière une plume qui ne lui ressemble pas. Ici, tout semble spontané, instinctif. Ca ne te donne pas l’impression d’être calculé et prévu à l’avance ce qui, à mon sens, ôte une bonne partie du charme de l’histoire. Cependant, quelque chose de trop impulsif pourrait vite tourner à la grosse confusion.
Pas pour cet auteur! Il maîtrise tout presqu’involontairement semble-t-il et pour ça respect!

Sparrow respect.gif

Cependant, un petit défaut finit par faire son apparition au fil des pages. Pas tant concernant son écriture en elle-même mais plutôt au rythme que cela confère à l’histoire. J’ai trouvé le tout un peu trop rapide. L’histoire débute sur les chapeaux de roues et ne s’arrête plus! C’est certes très prenant mais parfois le lecteur peut avoir besoin de plus de détails. Une histoire bien construite, avec une intrigue intéressante comme celle-ci peut se permettre de se laisser aller à quelques notes superficielles. Elles n’apportent pas énormément en plus à l’histoire mais elles sont juste là pour nous autoriser à reprendre notre souffle entre deux chapitres et ne pas avoir cette impression de « vite-fait-bien-fait » qui émane de certaines parties du livre.

Heureusement, l’intrigue est plutôt bien choisie. Ce n’est pas explosant d’originalité mais elle ne laisse pas indifférent. Mais là encore, je reste un peu sur ma faim car un rien plus exploitée : le livre aurait été davantage saisissant. L’auteur laisse bien planer le mystère jusqu’au 3/4 du livre, pour ça je l’en remercie, mais je reste persuadée qu’il manque un rien pour que vraiment on se dise « Ah bah ça alors, c’est du génie »!

giphy.gif

Parce qu’au final, sur l’intrigue principale, le pourquoi du comment, on en sait très peu! Et c’est dommage que l’auteur n’ait pas jouer cette carte plus longtemps. Je reproche un peu à l’histoire d’avoir conclu trop vite. Le mystère est révélé et pouf 10 pages plus loin on a en plus la solution à tous les problèmes! Ca manque un rien de complexité.

Voilà, la limite de cette lecture, elle manque de rigueur peut-être. Le scénario est intéressant, l’écriture efficace, en revanche point faible dans le développement.
Ce qui n’enlève en RIEN le plaisir qu’on peut trouver à le lire mais pour les grands frustrés comme moi, on apprécie d’être un peu plus malmenés que cela!
Il reste trop de zones d’ombres inexploitées surtout concernant le dénouement.

Pour les personnages, y en a pour tous les goûts! Un jeune homme proche de la trentaine et son homologue féminin, une fillette, une ado et j’en passe.
Tous sont introduits petit à petit, ce qui nous laisse vraiment le temps de nous familiariser avec eux et d’apprendre à les apprécier, ou pas!

Mais de manière générale, mon avis reste tout à fait positif! L’histoire est tout ce qu’il y a de plus sympa à lire, riche en rebondissements, terriblement agréable au niveau de la plume avec de très très bonnes idées. Juste warning pour les éternels insatisfaits : soyez conscients du léger manque de développement mais autrement ENJOY!